Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/c/6/1/haplessines.be/httpd.www/administrator/components/com_imageshow/classes/jsn_is_showcasetheme.php on line 294

 

06/02/2015
Appel à projets

Le Home d'Accueil Permanent de la C.F. vous présente le projet de notre ASBL du permanent, les « Cap'teurs de Rêves » :

« Quatre roues pour s'évader »

4roues

A. Introduction

1. Planter le décor
Je me nomme Dejardin Claire et j'ai pris la responsabilité de représenter l'établissement, d'être le porte-parole de mes collègues. Je suis éducatrice spécialisée en service dans cette institution de la Communauté Française depuis 10 ans.
Cela fait bien longtemps que nous ressentons la nécessité de créer ce type de projet afin d'améliorer les conditions de vie des enfants que nous hébergeons. Au vu de l'urgence de certaines situations de placement et les besoins grandissants de nos internes (enfants de 2ans et demi à 21 ans scolarisés dans l'enseignement spécialisé), nous nous sommes lancés via notre ASBL du permanent, Les « Cap'teurs de Rêves ».

2. En quelques lignes
Dans le but de pouvoir entreprendre tous nos projets sans les barrières imposées par la mobilité des enfants que nous hébergeons, nous espérons posséder un véhicule professionnel. L'idéal serait une « camionnette » (9 places) pour laquelle il est juste nécessaire de posséder un permis B. Dans nos rêves les plus fous, elle serait équipée pour le transport d'enfants ayant des problèmes de mobilité nécessitant l'utilisation de fauteuil roulant.

4roues2

B. Présentation

1. L'établissement
Le Home d'Accueil Permanent de la Communauté Française situé à Lessines est physiquement une seule structure.
Dans un même bâtiment, nous hébergeons des enfants en période scolaire (en semaine : c'est l'Internat), mais aussi extrascolaire (les week-ends, les fériés et les vacances scolaires : c'est le Permanent.) Notre établissement ne ferme ses portes qu'un mois par an, et ce, en partenariat avec l'un de nos homologues qui prend le relais lors de notre fermeture afin de fournir l'encadrement nécessaire à notre population.

4roues3

2. L'équipe et l'ASBL
Chaque composante de cette structure occupe un personnel distinct qui obéit aux mêmes objectifs psychopédagogiques. Ces objectifs identiques donnent aux enfants qui fréquentent l'Internat et le Permanent, le sentiment d'appartenir à une même structure.
Ces deux équipes composées de professionnels (éducateurs, puéricultrices et infirmières) se sont adaptées aux spécificités des périodes pendant lesquelles ils exercent et ont ainsi développé une identité et un état d'esprit qui leur sont propres. Elles ont mis en place des projets, très diversifiés : De l'atelier culinaire aux rencontres sportives entre internats. Tous les domaines sont approchés et tous peuvent y trouver une voie, un intérêt. Ils organisent aussi régulièrement diverses sorties, excursions : qu'elles soient sportive (piscine, hippothérapie...) culturelle (exposition, théâtre, classe cirque, concert...) ou simplement de délassement (excursion annuelle à la mer, pique-nique...)
De ces deux équipes ont évidemment émergé deux ASBL distinctes, permettant de répondre aux besoins spécifiques de leurs projets personnels. Mais en définitive, elles s'articulent autour d'un but commun : celui d'améliorer le quotidien et le bien-être de nos résidents.
L'ASBL de la structure du Permanent s'associe à notre projet. Les « Cap'teurs de Rêves » ont été créés en octobre 2011. Ils organisent différentes ventes de créations faites par nos résidents (savons, sel de bain, brosses...) de produits alimentaires (soupes, galettes...) lors de marché de Noël, de vente en rue, de brocantes... Ils ont organisé une porte ouverte et un souper aux fromages ; qui au vu de son succès ; sera organisé annuellement.
Outre l'aspect financier, ces activités, nous permettent de partager quelque chose avec les parents, notre quartier. Partir à la rencontre de « l'autre » nous permet de nous intégrer à notre ville. Mais aussi d'ouvrir les portes de notre bâtiment très souvent mal connu du monde extérieur. Ce que ces échanges et ce partage procurent à notre population est inestimable.
Les sommes récoltées nous permettent d'avancer l'argent nécessaire aux diverses excursions organisées tout au long de l'année scolaire mais aussi de financer quelques extras (glaces...) voire même certaines excursions dans leur entièreté.
Par exemple, notre classe de mer annuelle n'existerait pas sans la possibilité de recevoir des dons. Les futures rentrées financières permettraient également la réalisation d'autres projets qui nous tiennent à cœur comme la création dans nos bâtiments d'une bibliothèque, d'un « Snoezelen » (Espace aménagé pour favoriser la stimulation des 5 sens) ou la restauration de notre plaine de jeux extérieure.

3. Notre population
À Lessines, la plupart des enfants sont polyhandicapés, leurs handicaps sont divers et de causes très variées. Ils sont issus de tous les milieux sociaux et certains logent même de manière continue chez nous par décision judiciaire (sous la tutelle des S.A.J. et S.P.J.)
Notre structure répond aux besoins sociaux et familiaux qui peuvent être liés à des impératifs géographiques (distance entre le domicile et l'école trop importante) ou à des impératifs plus personnels (difficultés sociales ou familiales, placements).Elle accompagne principalement les parents dans l'éducation et l'évolution de leur enfant et ceci au travers de projets mis en place par les équipes d'encadrement.
Nous hébergeons les enfants pendant toute la durée de leur scolarité ce qui signifie que notre population a entre 2 ans et demi et 21 ans.
La structure peut héberger jusqu'à 65 enfants :
4roues4L'Internat accueille des enfants de « type 2 » (déficience mentale modérée à sévère) ainsi que de « type 4 » (déficiences physiques)
Le Permanent peut héberger tout enfant scolarisé dans l'enseignement spécialisé, quel que soit son « type » de handicap. 

De manière plus technique, ce sont les Centres Psycho-Médicaux Sociaux qui testent les enfants et les dirigent (avec l'aide des rapports des professionnels de la santé) vers un groupe, un type de handicap.

Les autres « types » sont :
• Type 1 : retard mental léger
• Type 3 : troubles du comportement
• Type 5 : enfants hospitalisés
• Type 6 : troubles visuels
• Type 7 : troubles auditifs
• Type 8 : troubles instrumentaux (dyslexie, dyscalculie, dysorthographie.)

C. État d'esprit

1. Nos valeurs
Elles peuvent se résumer en quatre mots :
• Communication : les enfants que nous hébergeons n'utilisent pas tous la parole comme mode prioritaire de communication : le dialogue attentif, l'échange constructif, sont autant de moyens pour nous responsabiliser davantage et créer des synergies porteuses de sens et de perfectionnement.
• Imagination : Stimuler l'imaginaire des enfants que nous accueillons, c'est les maintenir dans une situation d'éveil, leur offrir la possibilité de s'évader, leur permettre d'être reconnus différemment : maintenir l'imaginaire en éveil nourrit l'individu, l'épanouit, le transcende.
• Mouvement : De même que la société dans laquelle nous vivons s'inscrit dans un mouvement perpétuel, la « mini-société » que constitue notre établissement doit, elle aussi, tenter d'épouser les mouvements extérieurs pour rester en phase avec le réel : nous voulons combattre les forces d'inertie, les peurs conscientes et inconscientes pour avancer.
• Ouverture : L'acceptation du handicap et l'intégration des personnes handicapées dans notre société nécessitent un travail quotidien.
Nous voulons sensibiliser nos internes aux réalités du monde qui nous entoure, tenter d'affiner leur conscience de l'ailleurs en fonction, bien sûr, de leurs potentiels.

Nous programmons de nombreuses sorties dans le souci de « rencontrer les autres », dans un désir de socialisation : 

4roues5

sorties éducatives, culturelles, sportives, activités de délassement...

 2. Nos priorités

Le bien-être physique et psychologique
• L'autonomie
• La communication
• La socialisation
• L'ouverture à l'extérieur
• L'aménagement des espaces
• Le climat, l'ambiance de travail.

4roues6

 

3. Nos projets
Au sein de cet ensemble, chaque membre du personnel est reconnu dans son entièreté et chacune de ces compétences particulières est mise en avant par la possibilité de s'exprimer au travers de projets individuels ou collectifs.
C'est ainsi que nous avons vu émerger autant de projets qu'il y a de personnalités. Ils sont tous biens différents, mais complémentaires et chacun présente des intérêts pédagogiques importants.
En voici quelques-uns :atelier culinaire, menuiserie, peinture, de création artistique, cirques et circomotricité, la création d'un journal, création de « Géants », l'hippothérapie, les initiations sportives et les rencontres sportives entre internats, la survie, l'initiation à la pêche, à l'orientation...

 

 4roues7


D. Un véhicule pour quelle utilisation

1. Pour s'ouvrir et partager
En premier lieu, pour s'évader, se montrer, vivre pleinement dans le monde qui nous entoure. Notre envie de leur faire découvrir l'extérieur à travers nos différents projets, mais aussi juste pour le plaisir nous pousse à leur proposer des excursions diverses et régulières.

Évidemment, nous n'avons pas attendu de posséder un véhicule professionnel pour leur permettre de vivre toutes ces expériences, nous utilisons et continuerons à utiliser tous les moyens disponibles.

Mais chaque moyen de transport a ses limites et ses contraintes. Nous devons donc régulièrement nous résigner à laisser certains enfants « difficilement transportables» au sein de l'établissement.
 La marche : c'est en soi déjà une activité ! Marcher est un « sport » réalisable par beaucoup de nos résidents, très peu coûteux. Nous en abusons, mais restons dépendants:
4roues8 De la météo.
 Des limites géographiques naturelles dues à la condition physique de nos internes.

 De l'équipement de nos internes : leurs tenues vestimentaires sont très rarement adaptées à de très longues marches. (Les limites financières de ces familles constituent un des freins les plus importants à la mise en place de projets sportifs. Un équipement individuel adapté est indispensable à une pratique sportive seine) 

 Les transports en commun : nous sommes desservis par la S.N.C.B. et par les T.E.C. Ils couvrent les villes avoisinantes et nous permettent des déplacements plus éloignés (Bruxelles, la côte belge...) Malheureusement :

 Ils sont mal adaptés aux personnes ayant besoin d'aide mécanique pour se déplacer (Accès aux quais difficile, plans inclinés accessibles uniquement dans les gares importantes, espaces entre les portes inadaptés...)

 Ils restent coûteux : nous ne pouvons pas bénéficier des réductions accordées de par leur handicap, celles-ci sont nominatives et les démarches doivent être effectuées par les familles.

 Le bus scolaire : nous avons à notre disposition un bus scolaire. Il peut transporter trois enfants circulant en fauteuil roulant et une vingtaine de piétons. Mais :
 Ces déplacements sont désormais limités à un périmètre de 50 km autour de notre bâtiment.
 Il est en mauvais état et nous subissons ses pannes régulières.
 Il nécessite un permis spécifique. Nous avons deux conducteurs, mais ils n'ont pas que cette charge de travail (l'entretien des bâtiments leur incombe) et sont donc trop souvent sollicités.
 IL doit être utilisé pour les déplacements de type « pédagogique.»

2. Pour le bien-être
En dehors de cet aspect ludique, nous subissons cette immobilité dans la vie de tous les jours lorsque nos résidents en situation de placement (qui sont de plus en plus nombreux) ont besoin d'un transport pour se rendre à leurs visites médicales régulières et indispensables (psychologue, kinésithérapeute, ophtalmologue). Ils doivent aussi se rendre régulièrement au tribunal ou dans d'autres institutions pour leurs démarches administratives. Un véhicule professionnel devient indispensable, car :
 Dans bien des cas, les tuteurs n'ont pas la possibilité ou l'autorisation d'effectuer eux-mêmes ces déplacements.
 Nous n'avons pas l'autorisation et ne sommes pas couverts pour que nous puissions utiliser nos véhicules personnels.
 Les transports privés, taxis sociaux et autres restent très coûteux.
 Les transports organisés par les mutualités sont dépendants des bénévoles et notre région n'est de ce fait pas couverte par certaines mutuelles.
Nous sommes terriblement frustrés par cette impossibilité d'effectuer notre devoir.

3. Concrètement
Nous attendons avec impatience ce type de véhicule, il nous permettrait dès son arrivée :
 D'organiser des rendez-vous chez le pédopsychiatre pour Mike (15 ans.)
 D'inscrire Jason (10 ans) dans un club sportif de la région. Nous pourrions le conduire aux entrainements et le suivre lors des compétitions sportives.
 D'emmener Katarina (15 ans) à son rendez-vous avec le S.P.J.
 D'accompagner Cindy (21 ans) pour ses premières démarches lors de la recherche d'un stage.
 D'étoffer la garde-robe de Bilal (8ans) en sa présence.
 De conduire Kenzi (10 ans) jusqu'à l'institution de ses frères et sœurs dans le but de leur rendre visite.
Cette liste est non exhaustive, régulièrement, les familles partagent avec nous leurs nouvelles difficultés sociales. Toutes les semaines, nous réceptionnons de nouvelles demandes de placement d'enfants suivi par les S.A.J. et S.P.J. Tous les jours, de nouveaux impératifs médicaux et sociaux apparaissent pour nos internes déjà en situation de placement.

4roues9

E. Financement

1. Types de véhicule
Après diverses recherches auprès de concessionnaires, de personnes privées dans la cadre de ventre d'occasions, notre choix s'est porté sur ce type de véhicule :
Transporter VW Combi (véhicule 9 places à empâtement long)
La valeur catalogue TVA comprise de ce véhicule s'élève à 35045,23 euros (Offre VW mai 2014)

2. Aménagements particuliers
Une transformation afin de pouvoir transporter une personne à mobilité réduite coûte +/-7706,49 euros supplémentaires. (Offre VW mai 2014)

4roues10

F. Partenaires

1. Institutions pour lesquelles nous avons reçu une réponse
• La Loterie Nationale a répondu favorablement à notre demande en nous accordant une participation s'élevant à 9300 euros.
• Le Rotary Club de Lessines désire soumettre notre projet lors d'une de leur assemblée.
• « La table ronde» nous a reçus lors de leur assemblée de ce 13 novembre.

2. Institutions pour lesquelles nous attendons une réponse
• BELFIUS Banque,
• ING,
• BNP Paribas Fortis,
• VOLKSWAGEN (AVIP ATH)
• Cap 48, (leur participation est de l'ordre de 18500 euros lors de l'achat d'un véhicule adapté, ils ne financent que des véhicules de la marque VW.)
• KIWANIS,
• FIFTY ONE Ath.

3. Evènements prévus
Nous avons pour projet l'organisation d'une soirée concert qui permettrait une rentrée financière estimée à +- 2000 euros. Le Centre Culturel René Magritte de Lessines accueillera cet événement.

4roues11

G. Remarques

 Les valeurs et les priorités de notre établissement sont définies par notre projet d'établissement et empruntées à celui-ci.
 Toutes les photos illustrent des moments de vie réelle.
 Je remercie tous les collègues et amis qui de près ou de loin ont participé à l'élaboration de ce projet.
 Au vu de l'importance de la somme nécessaire à la réalisation de ce projet, nous ne nous sommes pas donné de délais. Evidement le plus tôt sera le mieux.

CONTACTS : Madame Anne BRIDOUX (Administratrice)
Madame Claire DEJARDIN (Responsable projet)
ASBL « Cap'teurs de Rêves » (Numéro d'entreprise : 0843 28 05 84)
Adresse sociale (et lieu de vie)
Chemin de Papignies 38
7860 Lessines
Belgique
068/26 95 70
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

4roues12